Les 5 étapes d'un couple

Un couple heureux résulte de l’homéostasie entre deux personnes indépendantes affectivement qui savent ce qu’elles veulent pour elles-mêmes et ce qu’elles ne veulent pas. Elles sont tout autant capables d’être heureuses seules qu’à deux et ont conscience que la résolution de leurs problèmes ne dépendra pas de l’autre. Elles sont capables de prendre leur part de responsabilité dans la relation et de s’y investir à 100%. Elles sont à l’aise avec une certaine distance temporaire et avec le fait de partager de l’intimité.

(Pour plus de détails, lire mon article " Les profils d'attachement amoureux")

Étape du couple N°1:  « la lune de miel » - la phase fusionnelle

C’est la phase du début d’un couple et des papillons dans le ventre… Elle est jouissive et les amoureux sont comme aveuglés par l’idéalisation de leur partenaire. Chacun répond aux besoins de l’autre puisque chacun voit chez l’autre ce qu’il souhaite y voir. Il y a un goût prononcé pour l’unité et la communion… Cette phase dure en moyenne 1,5 ans (jusqu’à 3 ans environ). Elle procure beaucoup de dopamine et d’énergie.

Conseils :

  • Sortir de la représentation erronée amour = passion : Nombreux sont ceux qui croient que la passion équivaut à l’amour et que la disparition (ou la diminution) de la première entrainerait nécessairement la disparition du deuxième. Certains refusent de quitter cette étape et dès qu’ils aperçoivent le moindre signe d’affaiblissement de la passion ils pensant qu’ils n’ont pas trouvé la bonne personne et changent de partenaire pour vivre à nouveau leur « shoot amoureux ».  « Pas si vite les amis : oui la passion est extatique mais elle n’est qu’une part de ce qu’est l’amour véritable ! »

Étape du couple N°2 : «  La différenciation »  (Cap des 3ans) 

  • La sortie de l’illusion : Suite à la  phase fusionnelle, aussi délicieuse soit-elle, le quotidien nous amène à sortir de l’idéalisation, en nous confrontant à la réalité. Pour ceux qui persévèreront, ils auront la chance d’apprendre à goûter à la différence et d’apprendre à connaître l’autre tel qu’il est réellement : de le rencontrer vraiment.

  • La lutte de pouvoir : La confrontation aux différences pousse les 2 partenaires dans une lutte de pouvoir  pour savoir qui a raison et qui à tord. On ne veut plus lâcher ce que l’on lâchait avant. La fusion laisse place aux disputes, aux doutes, aux incompréhensions… C’est un moment de désillusion  assez déroutant qui conduit un grand nombre de couples à se séparer. Cette phase peut durer des années. Si l’on reste dans cette phase, il y aura une lutte de pouvoir incessante qui conduira à vivre une relation toxique pouvant aller jusqu’à de la maltraitance.

2 risques pendant cette phase:

- Vouloir modeler l’autre pour qu’il corresponde à nos attentes.

- Se voiler la face et ignorer les problèmes en accumulant les rancœurs.

 

Bien qu’elle soit  nécessaire afin de retrouver qui l'on est vraiment, la différenciation peut être très mal vécue dans la relation si l’un des partenaires est encore dans la phase fusionnelle. Ce contexte peut créer certaines tensions, car l’un a besoin de l’autre et l’autre a besoin d’air pour se retrouver en tant que personne à part entière.

étape d'un couple - confrontation différenciation.JPG

Conseils :

  • Partager le pouvoir : Afin de trouver un terrain d’entente, il est utile de veiller à partager le pouvoir, c'est-à-dire que chacun puisse détenir le pouvoir dans certains domaines.

  • Se souvenir que cette phase est normale : Regarder le décalage entre ce que l’on avait fantasmé  et la réalité et se rappeler que c’est tout à fait normal, que cela ne signifie pas qu’il n’y a plus d’amour dans le couple, qu’il est simplement en transformation.

  • Aimer vraiment : Voir cela comme une chance de pouvoir aimer l’autre tel qu’il est vraiment (avec ses bons et ses mauvais côtés).

  • Enjeu de l’autonomie affective : Cette phase peut se révéler particulièrement intéressante pour qui veut se connaître davantage et dépasser ses blessures personnelles. En effet lorsque l’on comprend que l’autre n’est pas la source de nos problèmes mais qu’il est là pour les révéler, alors les interactions houleuses de cette étape deviennent de précieux indices dans la découverte de soi et vers l’autonomie affective.

Étape du couple N°3: "L’indépendance"

On se connait mieux, on accepte nos différences, il y a moins de lutte de pouvoir. La différence est complémentaire, intéressante. On va chercher à s’adapter à l’autre sans s’y perdre.

Dans cette phase chacun se recentre sur soi, sur ses projets professionnels et personnels et prend conscience qu’il est peut-être temps de renouer avec des amitiés délaissées lors de la phase fusionnelle ou de reprendre des activités qui nous font du bien.

étapes d'un couple autonomie indépendance.JPG

Conseils :

  • Ne pas faire d’erreur de diagnostic: la fin de la passion ne signifie pas nécessairement  la fin de l’amour. Même si les papillons dans le ventre du début sont très excitants et attirants, ils seraient douloureux sur le long terme (jalousie, colère….). Apprenez à goûter à un attachement plus serein.

  • Ne pas fonctionner en tout ou rien : certes la passion du début n’est plus présente au quotidien mais il ne tient qu’à vous de la faire revivre de temps en temps en vous réservant des instants juste à deux (communication de qualité, sessions de massages, du temps pour profiter de votre sexualité…)

  • Saisissez l’opportunité de vous reconnecter à vous-même : allez explorer d’autres aventures à l’extérieur du couple (relations enrichissantes, activités…) pour faire vivre des facettes de vous qui ne demandent qu’à s’exprimer !

  • Attention : ne pas y rester trop longtemps : En effet, bien que l’indépendance soit une qualité incontestable à acquérir, veillez cependant à ne pas trop vous éloigner l'un de l'autre. Pensez à garder du temps pour le couple et à poser des actes pour continuer à l’alimenter régulièrement.

Étape du couple N°4 "L’interdépendance" (les retrouvailles) :

Dans cette phase, on parvient à être heureux aussi bien en couple que tout seul. C’est une phase plus tranquille, on arrête de se faire la guerre. On est heureux de se complémenter, de s’engager dans la relation. C’est avoir le bon dosage entre le « JE » et le « NOUS » pour que chaque partenaire soit pris en compte.

étapes d'un couple - équilibre interdépendance.JPG

Étape du couple N°5 : "Le lyrique" (la grâce)

Ce sont les couples qui vont servir d’exemple aux autres, qui ont des projets ensemble, qui sont reliés par quelque chose de l’ordre du divin.

étapes d'un couple - couple lyrique.JPG

Cette liste donne un éclairage sur les étapes qui jalonnent le parcours d’un couple.

Bien qu’elle suive une certaine logique, elle n’est pas linéaire et le couple sera parfois amené à repasser d’une phase à l’autre en fonction des expériences de vie qu’il aura à traverser.

(Déménagement, reconversion professionnelle, arrivée d’un enfant, retraire, maladie…..).

Je vous souhaite une merveilleuse aventure à tous!